2019 - Portugal - Porto - Jour 9

Découverte de Porto. Immersion de 12 jours entre Football, la ville de Porto et sa région. 
 
Parcourt du 10 juin 2019

Résumé du jour

On prévoit de faire des visites, ex : la cathédral et il y a un enterrement national, on y retourne et y a des footballeurs, donc on attend un jour meilleur. Ce fut aujourd'hui. Idem pour le Café Majestic, trop d'attente, trop de monde donc impossible de voir quoique se soit. Les jours ne se ressemble pas même s'il fait toujours beau, que lundi est, un jour, férié, donc il y a beaucoup de monde. Une règle commune ne s'applique pas toujours dans les mêmes circonstances, il y a le facteur temps et religieux. Donc, au Café Majestic, pour midi, il n'y avait pas de queue. Après un bon repas, arrosé de bons vins de Douro, et un Porto spécialement choisi pour le fromage et un autre pour une glace me voilà parie vers la cathédrale et idem on peu bien visité. Bonne visite et à demain pour un spécial night et Harry Potter, je l'espère.

Visites du jour

Café Majestic

Le Café Majestic est un café historique, situé dans la Rua de Santa Catarina, à Porto, au Portugal. Son importance provient à la fois de l'ambiance culturelle qui l'entoure, en particulier la tradition du « café rendez-vous », où se rencontrent diverses personnalités de la vie culturelle et artistique de la ville, ainsi que son architecture Art nouveau. Ouvert le 17 décembre 1921, avec le nom Elite, le café, situé au n. 112 Rua de Santa Catarina, a été immédiatement associé à une certaine fréquentation chic de la ville et à la splendeur de la Belle Époque. Un de ceux qui étaient présents lors de l'inauguration, était l'aviateur pilote, Gago Coutinho, qui venait d'arriver d'un voyage à l'île de Madère, et se réjouit de la splendeur de la décoration Art nouveau. L'année suivante, le nom changera pour Elite Majestic, suggérant le « chic » parisien. De très grands noms de Porto s'y retrouvaient comme Teixeira de Pascoaes, José Régio, António Nobre ou le philosophe Leonardo Coimbra. Un autre rassemblement connu était ceux du sculpteur José Rodrigues et des peintres Alves Armando, Angelo de Sousa et Jorge Pinheiro. Ce groupe adoptera, en raison de la note finale du cours, le nom ironique « Les quatre-vingts », et restera uni dans une série d'expositions à Porto, Lisbonne et Paris dans la période 1968-1971.

La Cathédrale de Porto

La Cathédrale de Porto est une église forteresse du xiie siècle sise dans le centre historique de la vieille ville de Porto. De style roman, elle est remaniée aux xviie et xviiie siècles, mais n’en est pas moins un des monuments les plus anciens de la ville. Elle est dédiée au culte catholique et voisine du palais épiscopal. La construction de la cathédrale commence vers 1110. Porto est cependant siège épiscopal depuis au moins le vie siècle. Ce premier édifice, de style roman, a été plusieurs fois modifié. Il n’en garde pas moins un caractère roman. Loggia baroque sur le flanc gauche Vers 1333 la chapelle funéraire de Jean Gordo fut ajoutée. Le sarcophage surmonté de son gisant est décoré des bustes des apôtres à droite et gauche du Christ (Cène). Jean Gordo est un chevalier hospitalier qui fut au service du roi Denis I. Le cloitre attenant à la cathédrale date de la même époque gothique (xive siècle). Il était sans doute achevé lorsque fut célébré dans la cathédrale le mariage de Jean I avec la princesse Philippa de Lancastre (1387). L’aspect extérieur de la cathédrale est modifié durant l’époque baroque. En 1732, l’artiste et architecte italien Niccoló Nasoni ajoute une large loggia baroque sur le flanc gauche de la cathédrale. En 1772, un nouveau portail baroque remplace l’ancien, et les coupoles des tours sont modifiées.

Mes photos

Mes liens

Last modified onmardi, 11 juin 2019 13:57 Read 1571 times